Les chefs de parti ont commencé à se demander s’ils chercheraient à destituer le président Biden s’ils remportaient la majorité à la Chambre, mais la pression monte de la part de ceux qui ont juré de le faire.