Aurora cannabis augmente après avoir engagé le militant investisseur Peltz en tant que consultant

0 152

Aurora Cannabis a annoncé mercredi que le militant de longue date Nelson Peltz avait été nommé conseiller stratégique de la société.

Trian a également détenu des actions dans PepsiCo jusqu'en 2016, lorsque l'activiste-investisseur a finalement dissous sa participation de 2 milliards de dollars après trois ans de consultations de la direction.

Aurora a été fondée en 2006 par Terry Booth, chef de la direction, et son siège social est situé à Edmonton, en Alberta. La société est l’un des plus importants producteurs de cannabis au monde et l’un des rares producteurs canadiens à avoir obtenu une licence. En deuxième place dans la capitalisation boursière, uniquement dans Canopy Growth (Ontario), Aurora a augmenté ses ventes et ses bénéfices à un rythme vertigineux ces dernières années, de plus en plus de pays autorisant l'utilisation de la marijuana pour les loisirs des adultes.

Le mois dernier, la société a annoncé une augmentation de ses ventes nettes de 363% d’une année sur l’autre, ajoutant que les ventes de kilogrammes au deuxième trimestre étaient passées à 6 999, soit une augmentation de 162% par rapport à l’année précédente. Mais pour Aurora et ses collègues, l’ajout d’un investisseur réputé – ou d’une célébrité comme Martha Stewart – aidera à normaliser un secteur longtemps recherché par les forces de l’ordre mondiales.

"Nelson pense également que la valeur à long terme profitera à toutes les personnes impliquées", a déclaré Booth mercredi. "Nous sommes impatients de collaborer avec Nelson pour renforcer notre position de leader mondial dans l'industrie du cannabis en alignant Aurora sur chacun des segments clés du marché du cannabis."

Les actions d'Aurora ont augmenté de plus de 60% en 2019, de près de 10% le mois dernier, après que le principal analyste du cannabis, Vivien Azer, ait attribué à cette action une note d'achat.

"Aurora est bien placée pour tirer parti de son impressionnante part de marché de 20% au début du marché canadien adulte", a écrit l'analyste Cowen plus tôt ce mois-ci. "La grande superficie de la société, qui peut produire plus de 575 000 kilogrammes, fournit à Aurora l'infrastructure nécessaire pour survivre à une tempête précoce."

Le 17 octobre, le Canada est devenu le premier pays du Groupe des Sept à mettre en ordre l'utilisation de la récupération du pot. Aux États-Unis, la loi interdit toujours la marijuana au niveau fédéral, mais 10 États et le district de Columbia ont autorisé leur utilisation à des fins récréatives.

Les actions Aurora sont cotées sous le symbole ACB à la Bourse de New York et à la Bourse de Toronto.