Skip to content

Le défenseur de Tottenham, Serge Aurier, a parlé pour la première fois du meurtre de son jeune frère Christopher, qui a été abattu lundi dans la ville française de Toulouse.

Lundi matin, Christopher Aurier a été atteint d’une balle dans l’abdomen à l’extérieur d’une boîte de nuit à 5 heures, heure locale.

Il est décédé plus tard à l’hôpital, le suspect se rendant à la police.

L’arrière droit des Spurs, Aurier, a disputé la victoire 3-1 de son équipe à Newcastle mercredi après avoir fait une demande personnelle au manager Jose Mourinho, mais il est maintenant rentré chez lui pour être avec sa famille.

S’adressant au média français La Depeche, Aurier a déclaré: « Je n’ai aucun sentiment de haine ou de vengeance.

« Je travaille dans un métier où il faut être calme. Je suis calme. J’ai foi en la justice. Je suis attristé, je suis dans le regret. Je continue de pleurer la mort de mon frère. »

Parlant de Christopher, il a ajouté: « Il a pris soin de tout le monde ici pendant mon absence.

« Il a pris soin de ma mère, de mes neveux et nièces. Il a pris soin de toutes les choses matérielles avec plaisir. J’ai vraiment apprécié de savoir qu’il était là pour ma mère. Cela a mis l’ambiance à la maison. »