BAGDAD (AP) – Un camion-citerne a explosé samedi près d’un terrain de football dans le nord-est de Bagdad, tuant au moins neuf personnes et en blessant 10 autres, selon des responsables de la sécurité.

Des éclats d’obus du camion-citerne ont déchiré des immeubles résidentiels et le terrain de football.

Les responsables de la sécurité, s’adressant à l’Associated Press sous couvert d’anonymat conformément à la réglementation, ont déclaré qu’il n’était pas clair si l’explosion était une défaillance technique ou une attaque ciblée.

L’explosion s’est produite deux jours après que le parlement irakien a approuvé un nouveau cabinet lors d’un vote tant attendu, marquant une avancée majeure dans l’apaisement des tensions politiques à travers le pays.

Le cabinet dirigé par le Premier ministre Mohammed Shia al-Sudani est le premier depuis 2005 à ne pas inclure de sièges pour le bloc de l’influent religieux chiite Muqtada al-Sadr.

L’Irak a organisé des élections anticipées il y a plus d’un an en réponse aux manifestations antigouvernementales de masse qui ont commencé en octobre 2019 à Bagdad et dans le sud de l’Irak. Les manifestants ont appelé à la refonte du système politique établi après l’invasion menée par les États-Unis en 2003.

Qassim Abdul-zahra, The Associated Press