Dernières Nouvelles | News 24

Au moins 60 morts et de nombreux autres blessés après l’effondrement d’un pont en Inde (rapport)

Plus de 60 personnes seraient mortes et de nombreuses autres auraient été blessées après l’effondrement d’un pont en Inde dimanche.

Le pont, situé dans l’État indien occidental du Gujarat, avait été construit au XIXe siècle. Il a été fermé pour rénovation pendant des mois jusqu’à sa réouverture la semaine dernière, selon Reuters. Le pont s’étend sur plus de 750 pieds à travers le plan d’eau.

Les responsables locaux disent avoir amené des pompes pour abaisser le niveau d’eau sous le pont afin de faciliter la récupération des corps.

La cause de l’effondrement du pont suspendu reste incertaine, mais les médias locaux ont émis l’hypothèse qu’il pourrait avoir été surchargé.

LE RISHI SUNAK DU ROYAUME-UNI DEVIENT OFFICIELLEMENT PREMIER MINISTRE AU CŒUR DE LA CRISE ÉCONOMIQUE

Une vue montre une partie endommagée d’un pont suspendu après son effondrement dans la ville de Morbi, dans l’État occidental du Gujarat, en Inde, le 30 octobre 2022. (REUTERS/Stringer)
(Reuters)

Des gens s'accrochent au pont suspendu effondré à Morbi, en Inde, le 30 octobre 2022 dans cette capture d'écran obtenue à partir d'une vidéo.  (ANI/Document via REUTERS)

Des gens s’accrochent au pont suspendu effondré à Morbi, en Inde, le 30 octobre 2022 dans cette capture d’écran obtenue à partir d’une vidéo. (ANI/Document via REUTERS)
(Reuters)

Des ambulances arrivent dans un hôpital après l'effondrement d'un pont suspendu à Morbi, en Inde, le 30 octobre 2022 dans cette capture d'écran obtenue à partir d'une vidéo.  (ANI/Document via REUTERS)

Des ambulances arrivent dans un hôpital après l’effondrement d’un pont suspendu à Morbi, en Inde, le 30 octobre 2022 dans cette capture d’écran obtenue à partir d’une vidéo. (ANI/Document via REUTERS)
(Reuters)

Le Premier ministre indien Narendra Modi a “demandé que la situation soit surveillée de près et en permanence et apporte toute l’aide possible aux personnes touchées”, a écrit son bureau dans un communiqué.

L’INDE INTERDIT LE FRONT POPULAIRE DU GROUPE MUSULMAN DE L’INDE POUR DES PRÉOCCUPATIONS DE TERRORISME

Les autorités ont déjà nommé des enquêteurs pour enquêter sur l’effondrement.

Modi a également ordonné que les familles des personnes tuées reçoivent environ 2 500 dollars, tandis que les blessés recevront environ 600 dollars.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Ceci est une histoire en développement. Revenez bientôt pour les mises à jour.