Skip to content

NOUAKCHOTT, Mauritanie – Au moins 58 migrants se sont noyés après qu'un bateau ait chaviré au large de la Mauritanie, un pays de l'Afrique de l'Ouest, et de nombreuses personnes ont tenté de nager dans des eaux agitées pour se mettre en sécurité, ont annoncé des responsables.

Ce fut l'une des catastrophes les plus meurtrières de cette année parmi les personnes effectuant ce périlleux voyage vers l'Europe.

Le bateau, qui a quitté la Gambie le 27 novembre, se dirigeait vers les îles Canaries, un archipel espagnol au large de la côte nord-ouest de l’Afrique, lorsqu’il a tenté de s’approcher de la Mauritanie pour obtenir du carburant et de la nourriture, a déclaré Laura Lungarotti, chef de la mission en Mauritanie. Agence des Nations Unies pour les migrations, a déclaré mercredi.

«Beaucoup se sont noyés», a-t-elle ajouté. "Ceux qui ont survécu ont nagé jusqu'à la côte mauritanienne, près de la ville de Nouadhibou."

Au moins 83 personnes ont nagé jusqu'au rivage et étaient traitées, a indiqué l'agence. Ministre de l'Intérieur Mohamed Salem Ould Merzoug 10 personnes ont été emmenées à l'hôpital pour un traitement «urgent». Les survivants recevaient des soins dans le respect de "la solidarité humaine, de la fraternité et de l'hospitalité africaine", a déclaré le ministre dans son communiqué.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *