Au moins 41 morts dans l’incendie d’une église égyptienne pendant la prière du dimanche

Au moins 41 personnes ont été tuées et au moins 12 ont été blessées dimanche après qu’un incendie s’est déclaré dans une église de la ville égyptienne de Gizeh alors que les fidèles se rassemblaient pour la prière du dimanche, selon le ministère de la Santé du pays.

Ministère de l’intérieur égyptien dit dans un communiqué que l’incendie de l’église Abu Sefein de Gizeh – l’une des plus grandes de la ville – a été causé par une unité de climatisation défectueuse au deuxième étage du bâtiment, qui abritait également des salles de classe. Le père Mikhael Guirguis, chef adjoint de l’archidiocèse du nord de Gizeh, a déclaré à une chaîne de télévision affiliée à l’église qu’il avait vu des enfants parmi les morts.

La majorité des morts et des blessés étaient le résultat de l’inhalation de fumée et d’une bousculade alors que les gens tentaient de fuir le bâtiment en feu, a déclaré le ministère de la Santé a déclaré. Le ministère égyptien de l’Intérieur a déclaré dimanche que l’incendie était sous contrôle.

Le président Abdel Fattah el-Sisi s’est entretenu dimanche par téléphone avec le pape Tawadros II, chef de l’Église copte égyptienne, et a présenté ses condoléances, selon un communiqué du bureau du président.

“Je suis de près les développements de l’accident tragique”, a déclaré M. Sisi a déclaré dans un communiqué sur Twitter. “J’ai ordonné à toutes les agences et institutions étatiques concernées de prendre toutes les mesures nécessaires et de faire immédiatement face à cet accident et à ses effets.”

Le procureur en chef du pays, Hamada el-Sawy, dit qu’il avait ordonné une enquête dans l’incendie, l’un des plus meurtriers du pays ces dernières années. En mars 2021, un incendie dans une usine de confection près du Caire a tué au moins 20 personnes.