Au moins 31 personnes meurent alors qu’une tempête provoque des inondations et des glissements de terrain aux Philippines

Les sauveteurs aident les habitants à évacuer à Kalamansig, Sultan Kudarat.

DOCUMENT / UNITÉ MARITIME RÉGIONALE 12 – SULTAN KUDAR

  • Au moins 31 personnes ont été tuées, alors que de fortes pluies se sont abattues sur le sud des Philippines.
  • Les pluies ont provoqué des inondations et plusieurs glissements de terrain.
  • La tempête, avec des vents de 75km/h, a forcé des annulations de vols.

De fortes pluies provoquées par une tempête imminente ont provoqué des inondations et de multiples glissements de terrain dans le sud des Philippines, tuant au moins 31 personnes, a déclaré vendredi un haut responsable du gouvernement, alors que les sauveteurs recherchaient des résidents disparus.

Les autorités ont évacué des milliers de personnes hors de la trajectoire de la tempête tropicale Nalgae, qui pourrait toucher terre vendredi soir dans la province de Samar, dans le centre des Philippines, ont déclaré des responsables de la catastrophe.

Naguib Sinarimbo, ministre de l’Intérieur de la région autonome de Bangsamoro à Mindanao (BARMM), a déclaré que les précipitations dans la province de Maguindanao avaient dépassé les attentes.

“Des préparatifs ont été faits mais malheureusement, les précipitations ont été plus importantes que ce à quoi les gens s’attendaient”, a déclaré Sinarimbo.

Dans la province méridionale de Sultan Kudarat, des secouristes ont utilisé des canots pneumatiques pour se rendre aux habitants piégés dans des eaux profondes, ont montré des images partagées par les garde-côtes.

Les glissements de terrain et les inondations sont fréquents aux Philippines, en partie à cause de l’intensité croissante des cyclones tropicaux qui frappent régulièrement le pays. Les Philippines connaissent en moyenne 20 typhons par an.

LIRE | Les habitants ont peur de rentrer chez eux alors que des répliques secouent les Philippines après un séisme de magnitude 6,4

La tempête tropicale Nalgae, avec des vents de 75 km/h, a forcé des annulations de vols au moment même où des milliers de personnes prévoyaient de se rendre dans leur ville natale pour observer la Toussaint. Les écoles ont également été fermées et certains ports ont vu leurs opérations paralysées.

La tempête pourrait encore s’intensifier en se déplaçant au-dessus de la mer des Philippines, a indiqué le bureau météorologique.


Nous vivons dans un monde où les faits et la fiction se confondent

En période d’incertitude, vous avez besoin d’un journalisme de confiance. Pendant 14 jours gratuits, vous pouvez avoir accès à un monde d’analyses approfondies, de journalisme d’investigation, d’opinions de premier plan et d’une gamme de fonctionnalités. Le journalisme renforce la démocratie. Investissez dans l’avenir aujourd’hui. Par la suite, vous serez facturé R75 par mois. Vous pouvez annuler à tout moment et si vous annulez dans les 14 jours, vous ne serez pas facturé.