Connu sous le nom de “l’homme du trou”, le dernier membre d’un groupe autochtone a été retrouvé mort ce mois-ci, marquant la première disparition enregistrée d’une tribu isolée dans le pays.