Attaque du Capitole : un homme plaide coupable d’avoir agressé un policier

Le bâtiment du Capitole des États-Unis. (Stéphanie Keith, Getty Images via AFP)

Un Géorgien a plaidé coupable mercredi d’avoir agressé un policier lors de l’émeute du 6 janvier au Capitole américain par des partisans de Donald Trump qui tentaient d’annuler sa défaite électorale.

Kevin Creek, 46 ans, d’Alpharetta, a plaidé coupable à une accusation de crime selon laquelle il aurait eu un contact physique avec un policier pendant l’émeute.

Le juge de district américain Dabney Friedrich a déclaré à Creek que l’accusation était passible d’une peine de prison maximale de 8 ans et d’une amende de 250 000 $, mais que les directives fédérales suggéraient une peine de prison allant de 24 à 30 mois.

Le juge a fixé une audience de détermination de la peine au 10 mars.

Selon un rapport du Federal Bureau of Investigation, des vidéos montrent Creek attaquant « plusieurs » policiers pendant l’émeute.

Le FBI a déclaré que lors d’une visite ultérieure dans un hôpital de Géorgie, Creek a parlé d’avoir été « gazé aux larmes » au Capitole le 6 janvier.

Lors d’une interview du FBI en mai, Creek a vu des vidéos d’un émeutier attaquant la police et « a admis que les vidéos lui ressemblaient », tout en affirmant qu’il « ne se souvenait d’avoir agressé aucun officier ». Il a confirmé que pendant l’émeute, il était armé d’une masse et d’un couteau.

Plus de 120 accusés ont plaidé coupables à des accusations, mais moins de 20 ont plaidé coupables à des crimes.

Nous vivons dans un monde où les faits et la fiction se brouillent

En période d’incertitude, vous avez besoin d’un journalisme de confiance. Pour seulement R75 par mois, vous avez accès à un monde d’analyses approfondies, de journalisme d’investigation, d’opinions de premier plan et d’une gamme de fonctionnalités. Le journalisme renforce la démocratie. Investissez dans l’avenir dès aujourd’hui.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.