Attaque à l’arc et à la flèche en Norvège

Des flics NORVÉGIENS enquêtent sur une attaque à l’arc et à la flèche la nuit dernière qui a fait cinq morts et deux blessés en raison du terrorisme.

La nuit dernière, des policiers ont inculpé un Danois de 37 ans après avoir prétendument lancé un saccage d’une demi-heure dans la ville de Kongsberg, au sud-ouest de la capitale Oslo, depuis l’intérieur d’un supermarché.

Une flèche laissée dans un mur suite au saccage
Un suspect est détenu par la police

Un suspect est détenu par la policeCrédit : AP
Les flics ont arrêté un suspect

Les flics ont arrêté un suspectCrédit : Kjetil Stormark

Plusieurs sources indépendantes ont informé TV 2 que le suspect était un Norvégien converti à l’Islam.

Une grande partie de la petite ville, à environ 80 kilomètres d’Oslo, a été évacuée et bouclée après que le suspect a ouvert le feu.

Parmi les personnes blessées lors de l’attaque d’horreur, il y avait un policier qui n’était pas en service, qui se trouvait à l’intérieur d’un supermarché Coop Extra pendant le déchaînement.

Il y avait des cris fous de femmes… Je n’ai jamais rien entendu de tel, c’était un cri de mort

Témoin

Il est l’une des deux personnes soupçonnées d’être en soins intensifs.

L’assassin solitaire a été arrêté après une « confrontation » avec la police où des coups de semonce ont été tirés, selon les médias locaux. Une poursuite a eu lieu dans les rues et les ruelles.

Il a été emmené dans la ville voisine de Drammen où il a été inculpé du meurtre de masse choquant.

Des images poignantes prises dans la rue montrent des flèches coincées dans un mur après que le suspect aurait raté sa cible.

Des témoins ont raconté avoir trouvé une femme grièvement blessée avec une flèche dans le corps appelant à l’aide dans une mare de sang près d’un carrefour.

L’un d’eux a dit à TV 2 : « Il y avait des cris de femmes folles. Je n’ai jamais rien entendu de tel. C’était un cri de mort. »

🔵 Lisez notre blog en direct sur les attaques en Norvège pour les dernières mises à jour

Un autre a déclaré: « Il y a un gars avec un arc et des flèches qui tire sur des gens juste à l’extérieur de mon appartement. La police et plusieurs hélicoptères sont ici. »

La Première ministre par intérim Erna Solberg a rassuré la nation « la police a désormais le contrôle » lors d’une conférence de presse sur l’attaque « macabre ».

En réponse à l’incident, les flics de toute la Norvège – généralement non armés – ont immédiatement reçu l’ordre de porter des armes à feu.

Les autorités cherchent à savoir si l’attaque était un acte de terrorisme.

La police pense que le suspect a agi seul, le chef de la police Øyvind Aas déclarant aux journalistes : « L’homme a été appréhendé.

« D’après les informations dont nous disposons aujourd’hui, cette personne a mené seule ces actions. Plusieurs personnes ont été blessées et plusieurs sont décédées.

« Une personne a effectué ces actions seule.

« Il est naturel de se demander s’il s’agit d’un acte de terrorisme. Mais l’homme n’a pas été interrogé et il est trop tôt pour tirer une conclusion. »

Le chef de la police a ajouté qu’il y avait « plusieurs scènes de crime » dans le saccage, qui a eu lieu juste avant 18h30, heure locale.

‘HORRIBLE’

Le maire Kari Anne Sand a déclaré qu’un centre de crise avait été créé dans la ville, ajoutant : « C’est une tragédie pour toutes les personnes touchées. Je suis sans voix. »

L’attaque s’est produite à la veille de l’arrivée au pouvoir d’un nouveau gouvernement.

Mme Solberg a déclaré que le meurtre de masse n’affecterait pas la remise et que le nouveau Premier ministre serait assermenté comme prévu.

Des flèches jetées ont été repérées dans la ville la nuit dernière alors que des escouades anti-bombes, des chiens policiers et des soldats restaient sur place.

L’enquête se poursuit.

La fusillade de la nuit dernière a été l’attaque la plus meurtrière en Norvège depuis une décennie après que l’extrémiste d’extrême droite Anders Behring Breivik a tué 77 personnes en 2011.

Plusieurs personnes ont été tuées après qu'un homme a ouvert le feu avec un arc et des flèches

Plusieurs personnes ont été tuées après qu’un homme a ouvert le feu avec un arc et des flèchesCrédit : Twitter
Une partie de la ville a été évacuée et bouclée

Une partie de la ville a été évacuée et boucléeCrédit : AP
Une enquête est en cours

Une enquête est en coursCrédit : Twitter
Plusieurs autres ont également été blessés dans l'attaque d'horreur

Plusieurs autres ont également été blessés dans l’attaque d’horreur

Nous payons pour vos histoires !

Avez-vous une histoire pour le bureau des nouvelles du Sun ?

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments