Aston Villa résistera aux sites neutres alors que le PDG se prononce sur une "catastrophe de 200 millions de livres sterling"

Le directeur général d'Aston Villa, Christian Purslow, insiste sur le fait qu'il résistera aux plans d'utiliser des sites neutres pour terminer la saison de Premier League.

Le PDG de Villa estime également que ses adversaires de haut niveau en difficulté s'opposeront également à "un tas de changements de règles qui pourraient augmenter les chances de relégation et d'une catastrophe de 200 millions de livres sterling".

Purslow a soutenu les affirmations du patron de Villa, Dean Smith, selon lesquelles le club classé 19e voulait terminer la saison, qui a été interrompue par le coronavirus.

Mais six des 10 matchs restants de Villa sont à domicile car ils ont un match en main après avoir atteint la finale de la Coupe Carabao.

Et Purslow refuse de renoncer à l'avantage de la maison à Villa Park, où le club compte 30 000 détenteurs d'abonnement et vend régulièrement ses 42 000 places.

Purslow, 56 ans, a déclaré: «Nous avons six matchs à domicile à jouer et abandonner cet avantage est une décision massive pour quelqu'un qui dirige Aston Villa.

«Les motifs neutres sont une suggestion et personnellement je suis contre.

«Nous sommes un club qui se targue de notre forme à domicile et les deux tiers de nos victoires sont à domicile.