Arsenal enquête sur Aubameyang sur une violation de tatouage COVID-19

Arsenal enquête pour savoir si le capitaine Pierre-Emerick Aubameyang a enfreint la réglementation COVID-19 après que des images de l’attaquant se font tatouer.

L’homme de 31 ans a été présenté dans une histoire Instagram publiée il y a cinq jours par le tatoueur espagnol Alejandro Nicolas Bernal recevant de nouvelles œuvres d’art sur sa main.

– Olley: Arsenal a besoin d’une attaque pour tirer contre les meilleures équipes

Aubameyang a récemment reçu la permission du patron des Gunners, Mikel Arteta, de se rendre en France pour soigner sa mère, Margarita, qui est tombée gravement malade. Il a raté trois matches alors qu’il passait du temps en quarantaine à son retour en Angleterre.

Ni Aubameyang ni Bernal n’ont été vus portant un masque mais on ne sait pas quand les images ont été tournées. Après que la vidéo d’Aubameyang ait été portée à l’attention du club, un porte-parole d’Arsenal a déclaré à ESPN: « C’est une affaire privée et nous parlerons au joueur pour établir les faits. »

Le gouvernement du Royaume-Uni a fermé tous les salons de tatouage mobiles et statiques dans le cadre du verrouillage national.

Aubameyang est revenu dans la formation de départ d’Arsenal dimanche dernier, marquant un triplé lors d’une victoire 4-2 contre Leeds United à l’Emirates Stadium. Il portait des gants pendant le match, donc sa main n’était pas visible.

Après, Aubameyang a déclaré: « Cela a été une période difficile pour moi, mais maintenant il est temps de retrouver le sourire et de gagner des matchs et de marquer des buts, c’est tout.

«De la part de tout le monde dans le club, tout le monde me donnait beaucoup d’amour, ma mère et ma famille, donc je suis vraiment très heureuse et je suis vraiment fière de faire partie de cette famille.

« Je dois dire merci à tout le monde au club et aux fans aussi parce que j’ai reçu beaucoup de messages. Je suis vraiment heureux aujourd’hui, la victoire et les buts – c’est pour eux. »