Skip to content

On a dit à Arsenal de dépenser 40 millions de livres pour piéger Brendan Rodgers et remplacer Unai Emery par le patron de Leicester City.

 

Le début de saison incohérent des Gunners s’est poursuivi samedi avec une défaite 2-0 contre les renards de Rodgers.

 

Jamie Vardy et James Maddison ont marqué des buts en deuxième demie pour permettre à Leicester de prendre la deuxième place en Premier League.

 

En revanche, la pression sur Emery continue d’augmenter, Arsenal n’ayant remporté que quatre de ses 12 premiers matches de championnat cette saison et ayant déjà huit points de retard sur le top quatre.

 

Les chefs des artilleurs ont soutenu l’Espagnol, insistant sur le fait qu’ils “croient fermement que Unai est l’homme idéal pour le poste.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *