Skip to content

Le chef de la direction d'Apple, Tim Cook, prononce le discours principal lors d'un événement spécial qui se tiendra le 10 septembre 2019 au Steve Jobs Theatre, sur le campus Apple de Cupertino, en Californie.

Justin Sullivan | Getty Images

Apple a retiré mercredi une application utilisée par les manifestants à Hong Kong pour suivre les mouvements de la police, affirmant que l'application violait ses règles, car elle était utilisée pour piéger la police et par des criminels qui l'utilisaient pour victimiser des résidents dans des zones sans application de la loi.

Apple a rejeté l'application de crowdsourcing, HKmap.live, plus tôt ce mois-ci, mais a inversé le cours la semaine dernière, permettant à l'application d'apparaître sur son App Store. Cette approbation a donné lieu à un commentaire très net critiquant Apple dans le journal officiel du Parti communiste chinois, le Quotidien du peuple.

Apple a déclaré dans un communiqué que "de nombreux clients concernés à Hong Kong" avaient contacté la société à propos de l'application de cartographie. Apple a déclaré qu'elle avait immédiatement commencé à enquêter sur l'utilisation de l'application et avait découvert qu'elle "a été utilisée de manière à mettre en danger les forces de l'ordre et les habitants de Hong Kong".

"L'application affiche les emplacements de la police et nous avons vérifié auprès du bureau de la cybercriminalité et de la criminalité technologique de Hong Kong que l'application avait été utilisée pour cibler et tendre une embuscade à la police, menacer la sécurité publique et que des criminels s'en servaient pour victimiser des résidents pas d'application de la loi ", a déclaré le communiqué.

En vertu des règles et des stratégies d’Apple, les applications conformes à ses normes et destinées à apparaître dans l’App Store ont parfois été supprimées après leur publication si elles facilitaient les activités illégales ou menaçaient la sécurité publique.

En 2011, Apple a modifié son magasin d'applications pour supprimer les applications répertoriées pour les points de contrôle de la conduite en état d'ébriété non encore publiés par les forces de l'ordre.

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *