Skip to content

Apple et Microsoft mènent le rallye du marché du disque en 2019.

Les deux sociétés ont amassé une capitalisation boursière collective de 819 milliards de dollars cette année, menant le Dow Jones Industrial Average à des sommets sans précédent.

Si ces gains étaient supprimés de l'indice Dow Jones, l'indice des valeurs sûres serait inférieur de près de 1 100 points à son niveau actuel, selon les données compilées par CNBC la semaine dernière.

Ari Wald, responsable des analyses techniques chez Oppenheimer, mise sur les deux pour continuer à surperformer le marché.

"Nous pensons qu'ils peuvent continuer et nous n'avons vraiment pas de préférence entre les deux", a déclaré lundi Wald à l'émission "Trading Nation" de CNBC. "Nous constatons ces vents contraires d'un marché en hausse – nous pensons que le marché haussier se poursuivra jusqu'en 2020 – et je pense que vous bénéficiez également du soutien d'un secteur technologique relativement fort."

Dans Apple, par exemple, "nous voyons cette récente tendance à la hausse comme une évasion par rapport au marché depuis 2012 – une évasion relative de six à sept ans qui laisse présager un leadership supplémentaire", a déclaré Wald. "Apple a également vaincu sa résistance du sommet de 2018, nous avons donc une tendance à la hausse, aucun signe de dépassement."

Apple et Microsoft contribuent plus de 1000 points au Dow cette année

Michael Bapis, directeur général de Rockefeller Capital Management, a déclaré que ces actions étaient des achats à long terme.

"La technologie est en plein essor en ce moment. Je pense que nous sommes dans une période d'expansion technologique d'environ 30 à 50 ans, que nous ne verrons jamais au cours des 500 prochaines années. Prenons donc ces deux entreprises qui sont très, très positives les bénéfices et les marges, et j'aime bien leur position de leader non seulement dans le secteur des technologies mais aussi sur le marché ", a déclaré Bapis au cours du même segment.

Alors qu'Apple et Microsoft ont ajouté 70% et 49% cette année, respectivement, le FNB à technologie XLK a gagné 42%. Tech est le secteur le plus performant du S & P 500 cette année.

"J'allais avec les deux avec le même élan. Ils deviennent un peu chers par rapport aux revenus, mais je pense que leur croissance dépassera cette dépense au cours de la prochaine étape", a déclaré Bapis.

Avertissement

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *