Anirban Lahiri espère revenir dans le bosquet au Congaree

Le golfeur indien Anirban Lahiri cherchera à retrouver sa forme maximale et à mettre fin à sa mauvaise course sur le PGA Tour lorsqu’il jouera au Palmetto Championship cette semaine. L’Indien de 33 ans, qui a vu son élan stoppé avec des résultats décevants sur la côte ouest puis à cause de COVID-19, joue le premier tour avec Smylie Kaufman et Padraig Harrington. Un autre indien Arjun Atwal est également sur le terrain et il joue tôt le matin avec Tommy Fleetwood et Chase Seiffert.

Lahiri fait partie du PGA Tour depuis 2016, mais n’a pas encore fait sa percée. Après un début prometteur pour la nouvelle saison 2020-21 du PGA Tour à la fin de l’année dernière lorsqu’il a effectué les quatre coupes et a terminé parmi les 10 premiers en République dominicaine, Lahiri a trouvé les choses difficiles en 2021.

Il n’a effectué que trois coupes, dont une cinquième place à l’Open du Texas jusqu’à présent. Parlant de sa saison, Lahiri, qui a également raté la coupe dans le Charles Schwab Challenge le mois dernier, a déclaré: «Je pense évidemment que l’automne a été vraiment bon. J’étais concentré et j’ai plutôt bien joué. Ensuite, en partant sur la côte ouest, j’ai toujours eu un peu de mal avec la météo et les terrains de golf.

« J’ai en quelque sorte perdu un peu de confiance en moi au début de l’année. J’ai dû faire beaucoup de travail et je pense que je suis entré dans un très bon espace. «J’ai eu une très bonne finition au Texas, puis deux semaines plus tard, j’étais en panne avec COVID et j’ai pris (loin) tout l’élan et tout le travail que j’avais mis au cours des six derniers mois. Cela a donc été vraiment frustrant. » Seuls les 125 meilleurs joueurs du classement FedExCup seront éligibles pour participer aux FedExCup Playoffs, une série de trois événements et Lahiri est actuellement classé 122. « Je pense que c’est assez simple pour moi. fait du bon travail au cours des derniers mois », a déclaré Lahiri, qui a gagné pour la dernière fois en 2015 au Hero Indian Open.

« J’essaie simplement de recommencer à jouer un bon golf parce que je sais que si je joue n’importe où près de mon meilleur niveau, je peux produire les résultats dont j’ai besoin ; pas seulement pour se rendre aux séries éliminatoires, mais aller au fond des séries éliminatoires. « J’adorerais me rendre jusqu’au championnat TOUR. Mais pour le moment, je me concentre uniquement sur le travail à accomplir et je le prends un jour à la fois, une semaine à la fois, parce que j’ai dû faire face à ce défi devant moi au cours des deux derniers mois. , donc je suis juste dans cet état d’esprit en ce moment. » Lahiri admet également avoir un œil sur les Jeux olympiques. « Certainement. Je sais que c’est la dernière des semaines de qualification. Ce sera un bon bonus, mais je’ J’ai beaucoup de choses dont je dois m’occuper et quand vous jouez au golf, il y a toujours quelque chose à faire ; même si vous vous débrouillez bien, vous pouvez faire mieux. 25, si vous êtes parmi les 25 premiers, (alors) les 10 premiers. C’est la nature de ce que nous faisons. Il y a donc toujours beaucoup de choses à jouer comme les Jeux olympiques de Tokyo, les séries éliminatoires, c’est sans fin. « 

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments