Anatomie d’un complot: avec COVID, la Chine a pris les devants

Une étude d’Associated Press, menée en collaboration avec le Digital Forensic Research Lab du Conseil de l’Atlantique, a révélé que de puissantes personnalités politiques et des médias connexes en Chine, aux États-Unis, en Russie et en Iran ont inondé le monde de fausses informations sur les origines de la pandémie COVID.