Skip to content

(Reuters) – Analyse, équipe par équipe, du Grand Prix américain de Formule 1 de dimanche à Austin, au Texas. (tour 19 des 21 courses):

Analyse équipe par équipe du Grand Prix des États-Unis

3 novembre 2019; Austin, TX, USA; Lewis Hamilton (à gauche), pilote Mercedes AMG Petronas Motorsport, et le Finlandais Valtteri Bottas (à droite), pilote Mercedes AMG Petronas Motorsport (à droite), célèbrent après le Grand Prix des États-Unis au Circuit of the Americas. Crédit obligatoire: Jerome Miron-USA TODAY Sports

– – – –

MERCEDES (Valtteri Bottas 1, Lewis Hamilton 2)

Hamilton est devenu le deuxième pilote de Formule 1 à remporter six championnats après Michael Schumacher, tandis que Bottas a débuté en pole position et a remporté sa quatrième victoire de la saison. Le podium était le 150e de la carrière de Hamilton à la F1 et le titre, sa cinquième en six ans avec Mercedes. La victoire était Mercedes 14e de la saison et neuvième arrivée. Le podium était le huitième de Hamilton à la course américaine, un record.

FERRARI (Charles Leclerc 4, Sebastian Vettel à la retraite)

Le rythme de course de Ferrari a disparu très tôt, Vettel passant immédiatement de la seconde place sur la grille de départ, puis suspendu après une suspension arrière droite après huit tours. Leclerc, utilisant un moteur plus ancien après une défaillance en qualifications, a terminé avec 52 secondes de retard sur Bottas. Il a pris un point de bonus pour le tour le plus rapide.

RED BULL (Max Verstappen 3, Alexander Albon 5)

Verstappen a pris le troisième rang et a couru à la deuxième place pendant une grande partie de la course avec une stratégie à deux arrêts. Il aurait peut-être fini deuxième, mais des drapeaux jaunes vers la fin et des dégâts au sol ont été causés à sa voiture. Albon s’est classé sixième, a été contraint au départ et a endommagé le plancher et l’aile avant de sa voiture. Après avoir combattu, il s’est battu de la dernière à la cinquième place, a fait trois arrêts et a battu Hamilton lors du vote public pour le titre de Pilote du jour.

MCLAREN (Lando Norris 7, Carlos Sainz 8)

La recrue britannique Norris, 20 ans la semaine prochaine, a commencé huitième et a célébré sa dernière course à l’adolescence avec des points forts. Il était cinquième après les premiers virages. Sainz a pris le départ en septième position, mais sa course a été compromise quand il a affronté Albon au premier virage. McLaren a maintenu l'écart entre eux et Renault avec 38 points.

RENAULT (Daniel Ricciardo 6, Nico Hulkenberg 9)

Renault marque le même nombre de points que McLaren et devrait clore la saison en cinquième position, un recul par rapport au quatrième. Ricciardo, neuvième à partir d'une stratégie unique, a connu sa meilleure course depuis l'Italie en septembre. Il était cinquième avec des pneus usés jusqu'à ce qu'Albon lui passe huit tours avant la fin. Hulkenberg est tombé du 11 au 13 au départ, mais a fait deux arrêts et a dépassé Gasly et Perez dans les derniers tours.

POINT DE COURSE (Sergio Perez 10, Lance Stroll 13)

Les précieux points de Perez ont permis à Racing Point de se démarquer de Toro Rosso. Kvyat et lui se sont affrontés dans le dernier tour, mais le Russe a été pénalisé, rétablissant la 10e place du Mexicain. Stroll a heurté une bosse au deuxième virage et est tombé dans le champ. Il a opté pour une stratégie à deux arrêts mais a quand même souffert de l'usure des pneus.

TORO ROSSO (Daniil Kvyat 12, Pierre Gasly 16)

Kvyat a terminé 10ème sur la piste mais a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour ce qu’il pensait être un geste «dur mais juste» contre Perez. Gasly a également heurté des roues avec Perez et s'est retiré avec une suspension avant cassée. Toro Rosso est tombé derrière Racing Point.

ALFA ROMEO (Kimi Raikkonen 11, Antonio Giovinazzi 14)

Aucun point pour Raikkonen, vainqueur de la course de l’année dernière, puis avec Ferrari. Les deux pilotes ont fait deux arrêts.

HAAS (Romain Grosjean 15 ans, Kevin Magnussen 18 ans)

Magnussen s'est retrouvé dans le gravier avec des problèmes de freins à deux tours de la fin mais a été classé. Grosjean a fini à la même place qu'il avait commencé.

WILLIAMS (George Russell 17, Robert Kubica à la retraite)

Kubica s'est retiré avec une fuite hydraulique peu après la demi-distance. Russell a lutté contre la surchauffe des pneus.

Rapport par Alan Baldwin, édité par Peter Rutherford

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *