Américain, Alaska Air mettra fin aux protections salariales pour le personnel non vacciné s’il contracte Covid

Le vol 718 d’American Airlines, le premier vol commercial américain Boeing 737 MAX depuis que les régulateurs ont levé une immobilisation de 20 mois en novembre, décolle de Miami, Floride, le 29 décembre 2020.

Marco Bello | Reuters

American Airlines et Alaska Airlines ne couvriront plus le temps de quarantaine Covid-19 pour les employés qui ne sont pas vaccinés contre le virus, la dernière poussée pour faire vacciner le personnel.

« À l’avenir, étant donné qu’il existe un vaccin approuvé par la FDA, le congé pandémique ne sera offert qu’aux membres de l’équipe qui sont entièrement vaccinés et qui nous fournissent leur carte de vaccination », a déclaré jeudi American dans une note de service. Le changement commence le 1er octobre et les travailleurs non vaccinés devront utiliser leur congé de maladie ou leur congé médical s’ils s’absentent du travail à cause de Covid.

Le changement similaire chez Alaska Airlines est entré en vigueur le 30 août.

Les deux compagnies aériennes n’ont pas mis en place un mandat de vaccination, comme celui annoncé par United Airlines le mois dernier, et les changements de politique montrent des tactiques divergentes entre les transporteurs pour encourager les travailleurs à se faire vacciner.

Alaska Airlines a déclaré jeudi qu’elle paierait 200 $ aux employés s’ils divulguaient leur preuve de vaccination contre Covid-19 avant le 15 octobre et a déclaré que ceux qui ne le feraient pas seront considérés comme non vaccinés. Les employés non vaccinés devront porter des masques en tout temps au travail et participer à un « programme d’éducation obligatoire sur les vaccins ».

Southwest Airlines, qui n’exige pas non plus que les employés soient vaccinés, a déclaré qu’elle rétablirait le salaire ou les congés payés aux travailleurs qui ont dû être mis en quarantaine en raison d’une infection à Covid-19 ou pour avoir été en contact étroit avec une personne testée positive, rétroactivement à 16 juin. La société avait interrompu ce programme à la mi-juin, invoquant une baisse des cas de Covid et une disponibilité élevée des vaccins.

Plus tôt cette semaine, le syndicat des pilotes de Southwest a poursuivi la compagnie aérienne, alléguant qu’un certain nombre de politiques liées à Covid, y compris la fin des congés payés pour exposition ou infection, nécessitaient des négociations avec le syndicat.

« Alors que les cas de COVID-19 continuent d’augmenter, en raison de la variante Delta, Southwest prend une mesure supplémentaire pour soutenir nos employés en mettant en œuvre un programme de paiement de quarantaine », a déclaré la porte-parole Brandy King. La nouvelle politique rétablira les soldes de congés pour le personnel « qui auparavant, et de manière responsable, était mis en quarantaine pour des incidents liés à l’entreprise au cours de l’été alors que les cas augmentaient dans la population générale à travers le pays ».

Delta Air Lines a annoncé la semaine dernière qu’elle imposerait un supplément mensuel de 200 $ aux employés couverts par l’assurance maladie de l’entreprise le 1er novembre s’ils ne sont pas vaccinés. Le transporteur basé à Atlanta est

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments