Alec Baldwin retourne son téléphone dans une enquête sur la rouille, selon un avocat

L’acteur Alec Baldwin a remis son téléphone à la police du comté de Suffolk, dans l’État de New York, vendredi matin, a déclaré son avocat, entamant une procédure qui permettra aux enquêteurs de collecter des données liées à sa mort par balle d’un directeur de la photographie sur le tournage du film  » Rust” l’année dernière au Nouveau-Mexique.

M. Baldwin a accepté un processus dans lequel il remettrait son iPhone et son mot de passe, et les données du téléphone seraient examinées par des fonctionnaires du département de police du comté de Suffolk et du bureau du procureur de district avant que les données pertinentes ne soient transmises aux autorités de New Mexique, selon un accord de recherche fourni par l’avocat de M. Baldwin. M. Baldwin, qui a une maison dans le comté de Suffolk, a lui-même remis le téléphone à la police, a déclaré son avocat, Aaron Dyer.

Ni le service de police du comté de Suffolk ni le bureau du shérif n’ont été immédiatement en mesure de confirmer qu’ils avaient reçu l’appareil.

Selon les termes de l’accord de recherche, les responsables du comté de Suffolk examineront les communications du téléphone – y compris les SMS, les e-mails, les enregistrements d’appels, les messages vocaux, les images numériques et l’historique du navigateur Internet – entre le 1er juin et le 5 décembre de l’année dernière, et exclure toute communication avec ses avocats ou sa femme, Hilaria, qui sont protégées par le privilège.

« Monsieur. Baldwin a droit à la confidentialité concernant le contenu de l’iPhone, ainsi qu’en ce qui concerne les communications avec ses avocats et avec son épouse, lesquelles communications sont respectivement protégées par le secret professionnel de l’avocat et le secret professionnel des communications conjugales », indique l’accord.

La police du comté de Suffolk doit créer un « téléchargement médico-légal » de l’iPhone « dans son intégralité », selon l’accord, avant que l’appareil ne soit rendu à M. Baldwin.

La fusillade mortelle s’est produite le 21 octobre, alors que M. Baldwin s’entraînait à tirer un revolver à l’ancienne d’un étui d’épaule. On lui avait dit que l’arme ne contenait pas de balles réelles, mais c’était le cas, et elle a tiré une balle qui a tué la directrice de la photographie, Halyna Hutchins, et blessé le réalisateur du film, Joel Souza. Les enquêteurs enquêtant sur la fusillade et cherchant à déterminer comment une balle réelle était entrée dans l’arme, ont obtenu un mandat de perquisition pour le téléphone de M. Baldwin le 16 décembre.

L’accord de remise du téléphone de M. Baldwin stipule que le mandat de perquisition n’est pas exécutoire à New York – où il vit – et que sans le consentement de M. Baldwin pour fouiller le téléphone, les autorités seraient tenues de demander un mandat distinct dans l’État. . Pour éviter cela, dit l’accord, M. Baldwin a accepté de procéder « comme si le mandat NM avait été obtenu à New York ».

« Alec a volontairement fourni son téléphone aux autorités ce matin afin qu’elles puissent terminer leur enquête », a déclaré M. Dyer dans un communiqué. « Mais cette affaire ne concerne pas son téléphone, et il n’y a pas de réponses sur son téléphone. Alec n’a rien fait de mal.

Image

Crédit…Jae C. Hong/Presse associée

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.