Affaire de racisme Tesla: un ex-travailleur rejette l’attribution de 15 millions de dollars US

Un ancien travailleur noir de Tesla qui a déclaré avoir été harcelé et confronté à des «épithètes racistes quotidiennes», y compris le «mot N», alors qu’il travaillait à l’usine de Fremont, en Californie, a rejeté une attribution considérablement réduite de 15 millions de dollars dans son procès.

Owen Diaz, qui a travaillé à l’usine Tesla en 2015 et 2016 en tant qu’opérateur d’ascenseur sous contrat avant de démissionner, a initialement reçu 6,9 millions de dollars de dommages-intérêts pour détresse émotionnelle et 130 millions de dollars de dommages-intérêts punitifs dans cette affaire.

Un juge a réduit cela de près de 90% à 15 millions de dollars, ce que Diaz a refusé, selon un dossier judiciaire. Le rejet du prix par Diaz pourrait signifier un nouveau procès dans l’affaire.

Diaz avait allégué que les employés avaient dessiné des croix gammées et avaient laissé des graffitis et des dessins racistes autour de l’usine et que les superviseurs n’avaient pas réussi à mettre fin aux abus.

Un représentant de Tesla n’a pas pu être joint dans l’immédiat pour un commentaire mercredi soir.