AAP MLA trollé pour l’inauguration de Speed ​​Breaker à Delhi

AAP MLA trollé pour l’inauguration du speedbreaker à Delhi. (Crédit : Twitter)

Un député de l’AAP (Aam Admi Party) a attiré des dizaines de trolls sur les réseaux sociaux pour avoir inauguré mercredi un briseur de vitesse sur table à New Delhi.

Lors d’un incident étrange, un député de l’AAP (Aam Admi Party) a attiré des dizaines de trolls sur les réseaux sociaux pour avoir inauguré mercredi un briseur de vitesse sur table à New Delhi. Shiv Charan Goel s’est rendu sur le site de microblogging Twitter pour partager des photos de l’événement d’inauguration à Moti Nagar, qui n’avait même pas de cliché du briseur de vitesse.

S’adressant à Twitter, il a écrit : « Sous la direction de l’honorable ministre en chef Shri Arvind Kejriwal, des travaux de développement à Moti Nagar sont également entrepris au milieu de la pandémie de coronavirus. Cela empêchera les excès de vitesse et arrêtera les accidents au carrefour rouge de Moti Nagar, près du cinéma Fun. »

Les images partagées par le MLA montraient plus de 20 personnes rassemblées dans une foule, tandis que leurs masques faciaux leur pendaient le visage. La foule a vu violer les directives de covid et ne maintenir aucune distanciation sociale.

Dans une récente mise à jour, le gouvernement de Delhi formera 5 000 jeunes pour aider les médecins et les infirmières dans le cadre des préparatifs d’une éventuelle troisième vague de COVID-19, a déclaré mercredi le ministre en chef Arvind Kejriwal. Les assistants de santé ou les aides-soignants communautaires recevront une formation de base de deux semaines en soins infirmiers et en soins de vie. La formation débutera à partir du 28 juin par lots de 500 candidats.

Les candidats à la formation doivent avoir terminé la classe 12 et avoir au moins 18 ans. Les candidatures en ligne pour la formation seront reçues selon le principe du premier arrivé, premier servi à partir du 17 juin, a déclaré Kejriwal. Les assistants de santé seront encordés chaque fois que leurs services seront requis pendant la troisième vague de la pandémie. Ils seront payés en fonction du nombre de jours de travail, a-t-il précisé.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments