À moins que la France et la Grande-Bretagne n’agissent, des morts plus horribles ou épouvantables dans la Manche sont gravement inévitables

Tremblement mortel

PEUT-ÊTRE maintenant, avec plus de 30 migrants tragiquement morts dans la Manche, les politiciens des deux côtés de celle-ci vont enfin agir.

Peut-être que les Français mettront fin à leurs jeux anti-Brexit infantiles, ordonneront à leur police de se lâcher et empêcheront ces dériveurs perfides de prendre la mer.

Avec plus de 30 migrants tragiquement morts dans la Manche, peut-être que les politiques des deux côtés agiront enfinCrédit : Reuters

Que les flics restent les bras croisés hier alors que des enfants terrifiés et gelés étaient entassés dans des bateaux potentiellement mortels n’était pas seulement honteux. C’était inhumain.

Peut-être que notre propre gouvernement mettra en place un système d’asile adapté à son objectif, et non notre régime chaotique et laxiste qui agit comme un aimant pour l’immigration illégale.

Les méchants passeurs portent bien sûr la responsabilité ultime. La France doit envoyer une armée de flics pour les enfermer, car le Royaume-Uni leur a payé 54 millions de livres sterling pour le faire.

Mais ces gangs malfaisants n’ont de métier qu’à cause de l’incompétence et du manque de volonté de part et d’autre. Et parce que les frontières ouvertes de l’UE permettent aux migrants de traverser l’Europe et d’atteindre les côtes françaises sans encombre.

Des centaines par jour risquent désormais la traversée en sachant que s’ils réussissent ils seront nourris, logés et jamais évacués.

À moins que les deux parties n’agissent, des morts plus horribles et épouvantables sont inévitablement inévitables.

Brian va bien

TROIS bravo à Queen’s Brian May pour avoir dénoncé l’oppression suffocante générée par la culture éveillée.

Il a raison de dire que la suppression des récompenses britanniques basées sur le genre est irréfléchie. Cela peut signifier moins de prix pour les femmes à long terme. Mais son attaque contre la tyrannie des jeunes éveillés est également rentable.

Brian May de Queen's a raison de dénoncer l'oppression suffocante générée par la culture éveillée

Brian May de Queen’s a raison de dénoncer l’oppression suffocante générée par la culture éveilléeCrédit : Getty

« Il y a une atmosphère de peur partout », dit la légende de la guitare. « Les gens ont peur de dire comment ils pensent vraiment. »

Nous sommes d’accord. Les campagnes contre le racisme, l’homophobie et la misogynie ont entraîné un changement bienvenu. Mais les jeunes générations ont appris à croire que seul le point de vue de la gauche libérale est moralement acceptable.

Les réseaux sociaux les conditionnent alors à détester et « annuler » la dissidence la plus légère.
Être éveillé n’est pas la force positive et inoffensive que ses partisans croient. Il est devenu diviseur, toxique et totalitaire.

Nous saluons le courage de Brian en le disant.

Joyeux enfer

BORIS Johnson doit être conscient des avertissements concernant les pénuries de vin et de spiritueux de Noël.

Les livraisons sont chaotiques à cause du manque de chauffeurs poids lourds. Le gouvernement doit s’assurer que les entreprises peuvent recruter davantage.

Il y a quelques pénuries avec lesquelles la Grande-Bretagne pourrait vivre, mais pas sans alcool de fête

Il y a quelques pénuries avec lesquelles la Grande-Bretagne pourrait vivre, mais pas sans alcool de fêteCrédit : Getty – Contributeur

Quelques pénuries avec lesquelles la Grande-Bretagne pourrait vivre.

Alcool de fête ? Pas tellement.

Sur moi éditeur

VOUS n’écouterez peut-être jamais l’émission Highbrow Today de Radio 4, mais cela en vaut la peine ce Noël.

Raheem Sterling a une place de rédacteur en chef invité – et le garçon de Brent devrait offrir quelque chose de valable. . .

Plutôt que le régime habituel d’aujourd’hui de bavardage de dîner d’Islington.

Boris Johnson condamne les trafiquants d’êtres humains alors qu’au moins 31 migrants se noient dans l’incident le plus meurtrier de l’histoire de la Manche

Nous payons pour vos histoires !

Avez-vous une histoire pour le bureau des nouvelles du Sun ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *