Actualité santé | News 24

8 choses que les médecins du genou disent que vous ne devriez jamais faire

Les gens oublient souvent le rôle important que jouent les genoux dans la mobilité et la vie quotidienne – jusqu’à ce qu’ils commencent à faire mal.

Les douleurs et blessures au genou sont assez courantes, surtout avec l’âge. Et même si les arthroplasties du genou peuvent être d’une grande aide pour les personnes confrontées à de graves problèmes de mobilité, il serait bon d’éviter une intervention chirurgicale majeure.

La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses façons de prévenir les blessures et de garder nos genoux sains et forts à mesure que nous vieillissons.

Le HuffPost a demandé aux chirurgiens orthopédistes – les médecins qui connaissent les genoux de fond en comble – de partager ce qu’ils ne font jamais dans l’intérêt de la santé de leurs genoux. Poursuivez votre lecture pour connaître les comportements qu’ils évitent.

Ils ne se lancent pas dans des exercices à fort impact après une inactivité prolongée.

« Une erreur que font les gens est de se lancer trop rapidement dans l’exercice et de passer de zéro à 100 », a déclaré Dr Éric Grossman, chirurgien orthopédiste à NYU Langone Health. « Si quelqu’un débute dans l’exercice, il n’a pas développé sa tolérance, donc essayer d’en faire trop au début peut entraîner des blessures. »

Il a recommandé de se lancer dans des entraînements plus intenses. Si vous souhaitez vous lancer dans la course à pied, par exemple, envisagez de commencer par un jogging lent et court sur des surfaces plus molles plutôt que d’essayer immédiatement de participer à un semi-marathon sur du béton.

« Ne commencez jamais un programme d’exercices à fort impact et très stressant après des périodes d’inactivité prolongées », a déclaré Dr Daniel Miller, chirurgien orthopédiste à l’Institut orthopédique Orlando Health Jewett. « Il existe de nombreux nouveaux programmes d’exercices et modes d’entraînement qui offrent des résultats rapides avec des routines intenses. Laissez à votre corps le temps de s’acclimater et augmentez progressivement votre niveau d’activité. Vous serez plus susceptible d’éviter les blessures et de poursuivre votre nouveau régime.

Ils n’ignorent pas la douleur.

« La douleur est la façon dont votre corps vous dit que quelque chose ne va pas », a déclaré Miller. « Si vous ignorez la douleur ou pensez simplement que vous pouvez vous entraîner malgré une blessure, vous continuerez probablement à souffrir d’inconfort. En « repoussant » la douleur, vous êtes également plus susceptible d’exacerber votre blessure actuelle et de vous exposer à la possibilité de dommages ultérieurs.

Il est normal de se sentir un peu endolori après une séance d’entraînement, mais des douleurs soudaines, un gonflement ou des restrictions de mouvements peuvent être le signe de quelque chose de plus grave.

« La douleur au genou peut être le résultat d’une blessure à l’une des structures à l’intérieur du genou, comme une déchirure du ménisque ou une blessure à un ligament tel que le LCA », a déclaré Dr Struan Coleman, chirurgien orthopédiste à l’Hospital of Special Surgery de New York. « Les douleurs au genou peuvent aussi être le signe que le cartilage est surchargé et commence à s’user, entraînant une arthrite précoce.

Une évaluation et un diagnostic d’un médecin peuvent soulager votre inconfort et vous aider à éviter des complications à long terme.

« Il faut toujours demander l’avis d’un professionnel de la santé qui effectuera un examen et obtiendra très probablement une radiographie et éventuellement une IRM », a ajouté Coleman. « Une fois le diagnostic posé, le plan de traitement approprié peut alors être initié. »

Ils ne sautent pas les échauffements.

Avant de commencer une séance de sport ou de faire du sport, il est crucial de prendre le temps de bien échauffer votre corps avec des étirements et des exercices légers. Cela permettra de mieux équiper vos muscles et vos articulations pour gérer la tension de l’exercice et maximiser les bénéfices.

« Les étirements dynamiques et les échauffements avant l’exercice aident à amener le flux sanguin vers les muscles et réduisent le risque de blessure au genou », a déclaré Dr Shawn Anthony, chef associé de la médecine sportive du système de santé Mount Sinai et du centre orthopédique du Mount Sinai West. «Cela peut inclure des fentes, des sauts avec écart ou une course sur place. Il a été démontré que les étirements dynamiques sont meilleurs que les étirements statiques.

Ils n’évitent pas les opportunités d’une meilleure nutrition.

« Une alimentation saine, riche en antioxydants et en vitamines, favorise la santé des articulations », a déclaré Anthony. « Le maintien d’un poids santé réduit également le stress sur les articulations du genou, ce qui peut aggraver la douleur causée par les blessures au genou et l’arthrose. »

En plus de potentiellement réduire le stress sur vos articulations, manger des aliments nutritifs peut également améliorer la longévité et aider votre corps à faire face à d’autres problèmes de santé. Les médecins qui ont parlé au HuffPost ont recommandé de consulter un spécialiste en nutrition pour déterminer quelle approche vous convient le mieux.

« Maintenir un poids idéal peut être très difficile pour les patients souffrant d’arthrite du genou, car la douleur au genou entraîne souvent une perte d’activité du patient », a déclaré Coleman. « Il est extrêmement important de travailler avec votre fournisseur de soins de santé pour concevoir un bon programme de nutrition et d’exercice afin de maintenir un poids corporel optimal. »

Image ouverte modale

Une bonne forme physique et un échauffement avant l’exercice sont cruciaux pour prévenir les douleurs au genou.

Ils ne font pas d’exercice sans une forme appropriée.

« Ne faites jamais d’exercice ou d’haltérophilie sans une mécanique appropriée », a déclaré Anthony. « L’une des causes les plus courantes de blessures est une mauvaise mécanique lors du levage de poids. »

Utiliser une forme appropriée est une considération importante pour éviter de forcer, de déchirer ou de fouler vos muscles, vos articulations et vos ligaments.

« C’est particulièrement courant chez ceux qui commencent tout juste à s’entraîner », a ajouté Anthony. « Il est toujours préférable d’avoir les conseils d’un entraîneur sportif qui peut démontrer et surveiller la forme appropriée et réduire le risque de blessure. »

Ils ne s’agenouillent pas fréquemment sur des surfaces dures sans coussin.

« Il est sage d’éviter de s’agenouiller fréquemment et pendant de longues périodes sans aucun rembourrage », a déclaré le Dr Leon E. Popovitz, co-fondateur de Spécialistes des os et des articulations à New York. « La clé d’une bonne santé des genoux – ou de toutes les articulations, d’ailleurs – est de préserver et de protéger les structures avec lesquelles nous sommes nés. »

Il a souligné l’importance de la préservation pour la longévité.

« En particulier, le coussinet cartilagineux est très sensible et vital pour sa préservation », a ajouté Popovitz. « Par conséquent, un impact ou un stress excessif pourrait entraîner une dégénérescence de l’articulation. Alors bien sûr, il est préférable d’éviter un traumatisme direct au genou.

Ils ne s’en tiennent pas à un seul type d’activité physique.

« Ne sous-estimez jamais l’importance de pratiquer plusieurs sports différents ou de faire des exercices et des activités en alternance », a déclaré Anthony. « Les blessures dues au surmenage constituent la principale cause des problèmes de genou. Il est prouvé que la pratique de plusieurs sports différents ou de programmes d’exercices variés réduit le risque de blessures liées à un usage répétitif.

Mélanger vos activités physiques permet également à votre corps de renforcer les muscles qui aideront à garder vos genoux et vos autres articulations en bonne santé. N’oubliez pas des domaines comme votre noyau.

« Il est important de garder les muscles centraux forts et de s’étirer afin de minimiser les blessures », a déclaré Popovitz.

Ils ne diminuent pas l’activité après un diagnostic d’arthrite.

« Quand on commence à ressentir des douleurs au genou à cause de l’arthrite, la première chose qui se produit est que nous diminuons notre niveau d’activité », a déclaré Coleman. « Cela se traduit par un affaiblissement ou une atrophie des muscles autour de l’articulation du genou, notamment des muscles de la cuisse. De nombreuses études ont montré que le maintien de muscles forts dans les jambes peut aider à prévenir les douleurs au genou, en particulier lorsqu’elles sont causées par une arthrite précoce.

Il a souligné l’importance de rester actif pour entretenir et renforcer les muscles autour du genou. Vous pourriez envisager de travailler avec un physiothérapeute pour développer un programme spécialisé ou simplement modifier votre routine habituelle pour vous concentrer sur des exercices à faible impact. Continuez à bouger et à faire circuler votre sang.

« Il existe une idée fausse concernant l’arthrite selon laquelle vous ne pouvez pas utiliser vos articulations ou devez moins les bouger, mais votre arthrite ne devrait pas vous empêcher d’être actif », a déclaré Grossman. « Il vous suffit d’organiser vos activités pour vous concentrer sur des options plus constructives et moins impactantes. Restez en mouvement et gardez vos muscles forts, et si la marche est douloureuse, passez au vélo stationnaire ou au vélo elliptique, ou essayez de nager.

Notre couverture 2024 a besoin de vous

Alors que les Américains se rendront aux urnes en 2024, l’avenir même de notre pays est en jeu. Au HuffPost, nous pensons qu’une presse libre est essentielle pour former des électeurs bien informés. C’est pourquoi notre journalisme est gratuit pour tous, même si d’autres rédactions se replient derrière des murs payants coûteux.

Nos journalistes continueront de couvrir les rebondissements de cette élection présidentielle historique. Avec votre aide, nous vous proposerons des enquêtes percutantes, des analyses bien documentées et des prises de vue opportunes que vous ne trouverez pas ailleurs. Faire des reportages dans le climat politique actuel est une responsabilité que nous ne prenons pas à la légère, et nous vous remercions pour votre soutien.

Contribuez aussi peu que 2 $ pour que nos actualités restent gratuites pour tous.

Soutenez le HuffPost


Source link