Dernières Nouvelles | News 24

50 000 mètres cubes d’eaux usées se déversent dans le fleuve principal de Paris — RT World News

Le système de pompage de la ville a subi un dysfonctionnement deux mois avant le début des Jeux Olympiques d’été

Environ 50 000 mètres cubes d’eaux usées ont été déversés dans la Seine au cours des dernières semaines en raison de problèmes liés au système de pompage dans une banlieue au nord-ouest de Paris, ont indiqué les autorités locales.

L’incident s’est produit deux mois avant le début des Jeux olympiques d’été, alors que les autorités françaises se sont empressées de nettoyer la rivière afin que les athlètes puissent s’y baigner lors des épreuves de triathlon.

« Il y a eu un dysfonctionnement important sur le réseau qui achemine les eaux usées de Conflans-Sainte-Honorine vers la station d’épuration. » » a déclaré mercredi le maire municipal Laurent Brosse à La Gazette du Val d’Oise. Il a déclaré que trois pompes avaient cessé de fonctionner en raison d’une panne électrique et que des pompes temporaires avaient été installées à la place.

Depuis l’incident, environ 50 000 mètres cubes d’eaux usées ont été rejetés dans le fleuve, selon l’administration du Grand Paris Seine et Oise, qui comprend Conflans-Sainte-Honorine. Les autorités ont déclaré que le rejet d’eau contaminée provenant du système de pompage en panne avait été arrêté.

EN SAVOIR PLUS:
Macron promet de se baigner dans la Seine

La commune de Conflans-Sainte-Honorine est située à environ 24 km du centre-ville de Paris. Les autorités estiment que des pluies saisonnières particulièrement fortes ont causé des dommages aux équipements. Les habitants se sont plaints sur les réseaux sociaux de l’odeur nauséabonde provenant de la rivière et ont rapporté avoir vu des mouchoirs hygiéniques et des lingettes flotter dans l’eau. Des vidéos circulant sur X (anciennement Twitter) montrent de l’eau brune se déversant dans la rivière.





Alors que les épreuves de triathlon devraient débuter le 30 juin, les autorités parisiennes ont investi quelque 1,4 milliard d’euros (1,5 milliard de dollars) dans la rénovation des infrastructures hydrauliques de la ville, notamment de nouveaux réservoirs de stockage d’eau et de nouvelles pompes. Malgré tous leurs efforts, les derniers tests réalisés par l’association de l’eau Surfrider ont montré que les niveaux d’E. coli et d’entérocoques dans la Seine sont supérieurs à ceux autorisés par les fédérations sportives et les normes européennes de baignade, a rapporté mercredi France 24.

Afin d’apaiser les inquiétudes concernant la pollution, le président français Emmanuel Macron et la maire de Paris Anne Hidalgo ont promis de se baigner dans la rivière avant les Jeux olympiques.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Lien source