Skip to content

2019 a été la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée

Tes années 2010 ont été la décennie la plus chaude jamais enregistrée et 2019 la deuxième année la plus chaude, selon les données publiées mercredi par les Nations Unies.

Les événements extrêmes tels que les incendies de forêt en Australie deviendront probablement beaucoup plus courants à mesure que la tendance au réchauffement se poursuit, a déclaré l'Organisation météorologique mondiale.

«Malheureusement, nous prévoyons des conditions météorologiques extrêmes tout au long de 2020 et des décennies à venir, alimentées par des niveaux records de gaz à effet de serre piégeant la chaleur dans l'atmosphère», a déclaré le Secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas.

Il vient après que des scientifiques plus tôt cette semaine aient déclaré que les océans du monde étaient également les plus chauds jamais enregistrés l'année dernière, et avaient absorbé l'équivalent de 3,6 milliards d'explosions de bombes atomiques d'Hiroshima au cours des 25 dernières années.

Plus de 90% de la chaleur excédentaire est stockée dans les océans, ce qui en fait une mesure clé du réchauffement.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *