2 blessés après des coups de feu contre une manifestation de Covid aux Pays-Bas

Une grande foule de manifestants s’est présentée vendredi soir dans la rue emblématique Coolsingel de Rotterdam pour dénoncer une nouvelle série de mesures pandémiques, y compris un verrouillage partiel en cours, une interdiction des feux d’artifice du Nouvel An, ainsi que des craintes que le gouvernement impose un « 2G ‘ système de laissez-passer permettant uniquement aux vaccinés et à ceux qui se sont récemment remis du virus d’entrer dans une longue liste de lieux publics.

Au moins deux personnes ont été blessées lors de la manifestation, a déclaré à Reuters un porte-parole de la police locale, ajoutant que les blessures étaient « Probablement » à cause des officiers « coups d’avertissement » mais aussi en notant que « des coups de feu directs ont été tirés parce que la situation mettait la vie en danger » aux forces de l’ordre.

Des images de la manifestation animée ont circulé en ligne, certaines séquences montrant une voiture de police entièrement en flammes après avoir apparemment été incendiée par des émeutiers.

Des manifestants ont également été vus lançant des feux d’artifice sur la police, qui a semblé répondre avec de grandes quantités de gaz lacrymogène, qui à un moment donné ont recouvert la zone.

Application de la loi locale mentionné que les agents ont déployé une unité mobile de lutte contre les émeutes à Coolsingel et ont déclenché des canons à eau sur les manifestants qui refusaient de nettoyer les rues, notant également que certaines arrestations avaient été effectuées après qu’une ordonnance d’urgence avait été imposée pour boucler la zone.

Le gouvernement néerlandais a annoncé l’interdiction des feux d’artifice plus tôt vendredi, affirmant qu’il était destiné à « éviter, autant que possible, une pression supplémentaire sur les soins de santé, les forces de l’ordre et les premiers intervenants ». Cependant, bien que les expositions privées soient interdites, les responsables ont déclaré que les gouvernements locaux peuvent toujours organiser des feux d’artifice tant que leurs restrictions Covid-19 le permettent.

Les Pays-Bas ont actuellement mis en place une règle «3G», permettant aux vaccinés, aux personnes récemment guéries, ainsi qu’à ceux dont le test de dépistage du virus est négatif d’entrer dans la plupart des espaces publics. Mais alors que le pays reste soumis à un verrouillage partiel de trois semaines pour freiner les infections croissantes, les autorités réfléchissent maintenant au régime «2G» plus strict, provoquant les manifestations intenses observées vendredi soir.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *