11 nouveau-nés meurent dans un incendie à l’hôpital du Sénégal

Dakar, Sénégal –

Un incendie dans l’unité néonatale d’un hôpital au Sénégal a tué 11 nouveau-nés, a déclaré le président Macky Sall. Seuls trois enfants ont pu être sauvés.

“À leurs mères et à leurs familles, j’exprime ma plus profonde sympathie”, a tweeté Sall mercredi soir.

L’incendie a été imputé à un court-circuit électrique à l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane, une ville située à 120 kilomètres au nord-est de la capitale, Dakar, a déclaré le maire Demba Diop.

L’incendie meurtrier survient un an après la mort de quatre autres nouveau-nés dans l’incendie d’un hôpital à Linguère, dans le nord du Sénégal.

Une série d’autres décès ont également suscité des inquiétudes quant à la santé maternelle et infantile dans ce pays d’Afrique de l’Ouest connu pour avoir certains des meilleurs hôpitaux de la région.

Plus tôt ce mois-ci, les autorités ont découvert qu’un bébé qui avait été déclaré mort par une aide-soignante était toujours en vie dans une morgue. L’enfant est mort plus tard.

L’an dernier, une femme enceinte est décédée à Louga, dans le nord du pays, après avoir attendu en vain une césarienne. Trois sages-femmes ont été condamnées à six mois de prison avec sursis pour non-assistance à personne en danger.

Le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, qui participait à l’Assemblée mondiale de la santé à Genève, a écourté son voyage pour rentrer au Sénégal.