1 possession en dit long pour TE Cole Kmet – Shaw Local

L’attaque de départ des Bears n’avait pas l’air impressionnante le week-end dernier lors d’une victoire de pré-saison contre les Chiefs de Kansas City. Justin Fields et les partants n’ont pas réussi à marquer un point sur trois possessions.

Ils étaient cependant sans pièce maîtresse. L’ailier rapproché Cole Kmet a raté ce match avec une blessure non divulguée. Il a fait son retour lors de la victoire de pré-saison 27-11 des Bears contre les Seahawks de Seattle jeudi soir, et sa présence s’est fait sentir dès le début.

L’attaque de départ des Bears n’a disputé qu’une seule possession jeudi au Lumen Field de Seattle, mais Fields a ciblé Kmet lors de chacun des deux premiers jeux. L’ailier serré de 23 ans de Lake Barrington a capté deux passes pour 31 verges, dont un gain de 19 verges pour amener l’attaque à portée de but. L’entraînement s’est terminé par un panier de 35 verges du botteur Cairo Santos.

Kmet va jouer un rôle important dans cette infraction des Bears sous la direction du coordinateur Luke Getsy. Cela était évident jeudi soir. Il est clairement l’option n ° 2 dans le jeu de passes derrière le receveur Darnell Mooney.

“Cole est un excellent bout serré”, a déclaré Fields après le match. «Il peut faire à peu près tout. Il peut bloquer. C’est un excellent coureur de route. Il a de grandes mains. Donc, il apporte définitivement une autre arme à notre attaque, c’est sûr.

Les Bears mettent davantage l’accent sur le jeu de course, ce qui s’accompagne de meilleures opportunités dans le jeu de passes play-action. C’est exactement ce qui s’est passé sur le gain de 19 verges de Kmet, qui s’est produit lors d’un déploiement de jeu-action de Fields. Kmet a fui au milieu et a trouvé un trou dans la défense.

La semaine dernière contre les Chiefs, Fields n’avait pas ce gros débouché. Il l’a fait jeudi, et cela a conduit à un entraînement marqué. La possession n’était pas parfaite pour l’attaque, la protection aurait pu être meilleure pour Fields, mais c’était un pas dans la bonne direction.

Mises à jour sur les blessures : Le secondeur des Bears Matthew Adams a quitté le match au premier quart en raison d’une blessure à l’épaule. Adams a joué à la place de secondeur WILL de Roquan Smith pendant le camp d’entraînement. Alors que Smith est toujours absent en attendant un nouveau contrat (il a voyagé avec l’équipe à Seattle), les Bears ne peuvent pas vraiment se permettre de perdre des secondeurs pour le moment.

Plus tard dans le match, le secondeur suppléant Caleb Johnson a quitté le match avec une blessure au genou, ce qui a aggravé les problèmes de blessure au poste. Johnson est également un joueur clé des équipes spéciales.

Le porteur de ballon recrue Trestan Ebner a quitté le match avec une blessure à la cheville.

Faits saillants des équipes spéciales : Le receveur recrue Velus Jones Jr. a séduit tout le monde avec un retour de dégagement de 48 verges à la fin du premier quart. Jones faisait ses débuts en pré-saison après s’être assis contre Kansas City avec une blessure non divulguée.

Plus tard, juste avant la mi-temps, les Bears ont marqué un touché des équipes spéciales après que le joueur de retour des Seahawks, Cade Johnson, ait tâtonné un botté de dégagement. Davontae Harris a mis la main sur le ballon près de la ligne des 5 mètres, et il a ricoché dans la zone des buts, où la recrue Elijah Hicks a bondi dessus pour un touché.

Le score a donné aux Bears une avance de 17-0 à la mi-temps.

Fidèle D : Le quart-arrière des Seahawks Geno Smith a joué toute la première moitié du match. Smith et l’attaque de la première équipe n’ont pas réussi à marquer. Seattle a joué sans le quart-arrière Drew Lock, qui devait auparavant commencer le match, après avoir été testé positif au COVID-19 mardi.

De nombreux défenseurs partants des Bears ont joué deux possessions et forcé deux bottés de dégagement. Le demi de coin recrue Kyler Gordon, qui fait ses débuts en pré-saison, a vu un peu plus de temps de jeu en première mi-temps. Gordon a raté le premier match de pré-saison en raison d’une blessure non divulguée.